Couple

Comment gérer une rupture amoureuse : Nos 7 conseils

On a beau tout faire pour qu’une relation fonctionne, il vient parfois un moment donné où l’on doit se résigner : Ça ne marchera plus ! On est passé devant un psychothérapeute de couple, on a tout essayé, mais voilà : Si les efforts ne sont pas partagés, cela ne pourra pas fonctionner. On a beau faire preuve de patience et d’abnégation, mais quand les « petits » défauts de l’autre nous font pousser des boutons, il est temps de franchir l’étape du renoncement et d’aller de l’avant.

Émotionnellement on est très souvent à fleur de peau lors d’une séparation amoureuse, et cela ne se gère pas facilement. On a besoin de conseils solides et d’être entouré de personnes de confiance qui vont savoir nous soutenir pour recoller les morceaux. Nous allons donc dans ce petit guide vous donner quelques conseils précieux pour « réussir » votre séparation.

 

1er conseil : Déclarer la rupture avec tact et fermeté

Vous n’en pouvez plus et vous brûlez d’envie de reprendre vos ailes, de fuir cette relation toxique consommée qui est en train de vous détruire peu à peu. Dans un premier temps, sachez faire redescendre la pression : relaxez-vous en pratiquant la méditation ou en récitant quelques mantras pour prendre confiance en vous. Vous devez maîtriser au maximum vos émotions, car déclarer une rupture de manière franche et paisible vous aidera à franchir la première étape avec brio. Vous serez en position de force et votre détermination fera la différence. Regardez la personne dans les yeux et faites-lui votre déclaration. Voici un modèle de déclaration de rupture ci-dessous (la citation s’adresse d’un homme à une femme du nom de Céline, mais cela peut s’appliquer d’une femme à un homme bien entendu) :

« Céline, il va falloir que tu m’écoutes jusqu’au bout sans m’interrompre s’il te plaît. Cela fait maintenant sept ans que nous vivons ensemble et nous avons tout essayé pour sauver notre couple. Nous avons vécu des moments forts et inoubliables que je ne pourrai jamais oublier. Nous avons changé, chacun de notre côté. Nos cœurs se sont séparés peu à peu et aujourd’hui, j’en arrive au constat qu’il n’est plus possible pour nous de vivre heureux sous le même toit. C’est pourquoi je ne veux plus vivre avec toi un jour de plus, mes sentiments ne sont plus assez forts. Il va falloir que nous soyons courageux et que nous acceptions chacun notre part de responsabilité dans ce résultat. Nous allons réussir, car le renoncement à cette union qui nous détruit nous permettra de retrouver la sérénité dans notre existence. Tu feras toujours partie de la mienne si tu l’acceptes, mais de manière différente. Sache que cela n’est pas négociable, nous allons discuter de tout ce que tu veux mais sans remettre en cause cette décision qu’il faut que tu respectes, car c’est ce que je désire vraiment. Merci de m’avoir écouté, je te laisse à présent la parole. »

Il faudra alors être à l’écoute de l’autre, avec empathie envers cet être humain avec qui vous avez partagé des mois, des années, mais sans que cela vous affecte émotionnellement. Pratiquez le détachement affectif.

Oubliez les textos pour rompre : vous perdrez toute crédibilité et serez pris pour une personne démunie de courage. Si vous avez du mal à vous exprimer, écrivez et lisez votre texte. Cela appuiera votre détermination, et vous permettra de ne rien oublier. Il est déterminant que vous affrontiez ce moment, car il sera difficile à passer, mais une fois accompli vous vous sentirez libéré (e) d’un poids.

« Une rupture est toujours douloureuse, au moins permet-elle de sauvegarder l’essentiel : conserver l’estime de l’autre, éviter le pourrissement dû à l’exaspération, raviver le désir qu’on éprouve pour le monde. » Roland Topor, Dessinateur et écrivain

 

2ème conseil : Séparez-vous physiquement, immédiatement après la rupture

Le choc risque parfois d’être brutal, selon la capacité d’introspection de votre futur ex. Prévoyez une zone de repli à l’avance. Il est capital après l’annonce de la rupture de ne plus vivre sous le même toit. Cette décision peut parfois se préparer sur plusieurs semaines, mais faites les choses dans l’ordre. Après la rupture sentimentale, la rupture physique doit suivre sous peine de prendre le risque d’abaisser la garde une fois la tension retombée. Réfugiez-vous chez votre famille ou vos amis si nécessaire pour vous accueillir le temps de vous retourner.

Faites-vous accompagner d’un tiers lorsque vous retournez chercher vos affaires. Si vous êtes chez vous, et que c’est à votre partenaire de partir, prévoyez de ne pas vous retrouver en tête-à-tête lors des préparatifs de son départ. Ne lui laissez pas le choix.

« Un jour viendra où tu te rendras compte que tourner la page était la meilleure décision, car tu réaliseras que ce chapitre n’avait rien de plus à te raconter. » Anonyme

 

3ème conseil : Ne ménagez pas l’autre, mais ménagez votre entourage

Rappelez-vous un principe important : Vous avez affaire à une personne adulte, qui a des ressources pour rebondir en toutes situations. Il faut protéger votre décision coûte que coûte. Dans dix ans, on vous aura certainement pardonné d’avoir été ferme en un tel moment. Mais intérieurement, l’autre vous respectera d’avoir pris une décision courageuse et de l’avoir assumée. Ce que votre ex aura beaucoup plus de mal à vous pardonner en revanche, c’est d’avoir fait preuve de tiédeur, ne donnant pas clairement le signal d’une volonté claire et d’une décision sans équivoque.

Si vous faites appel à votre famille ou à des amis pour vous accompagner, ne les mêlez pas à la discussion, dites-leur bien de vous laisser gérer la situation. Ne leur dites pas de mal de votre ex, ni avant, ni après la rupture. Sachez peser le poids de vos responsabilités. Une union s’accomplit à deux, l’échec d’une union doit s’assumer à deux. Chaque fois que vous salirez votre bouche ou que vous polluerez les pensées d’autrui en prononçant des paroles négatives à propos de votre ex, c’est à vous-même que vous ferez du mal. Vous émettrez des vibrations négatives qui vous videront l’énergie dont vous avez besoin pour vous réparer.

 

4ème conseil : Entourez les enfants et expliquez-leur cette décision

Le plus difficile dans une rupture, c’est quand il y a des enfants au milieu dont il faut se soucier pour ne pas les abîmer. Il va donc falloir anticiper afin qu’ils ne soient pas au milieu de votre séparation. Arrangez-vous pour qu’ils soient absents au moment de votre annonce. Après la rupture, expliquez-leur clairement la situation, les enfants comprennent lorsqu'on s’adresse clairement à eux. Ce sont des éponges, et si vous les laissez sans explications cela va les perturber et ils risquent de se faire des scénarios pires que la réalité elle-même. Il faut leur expliquer que l’amour de papa et maman ne changera jamais, quoiqu’il advienne, et que papa et maman vont tout faire pour que cette situation de transition soit réglée au plus vite. De plus, l’autre parent aura la grande facilité de vous faire passer pour la personne méchante, puisque c’est vous qui aurez pris la décision de rompre.

Ne vous servez surtout pas des enfants comme de boucliers humains ou de moyen de pression pour régler vos comptes, cela se retournerait tôt ou tard contre vous et vous le payeriez au prix fort. Montrez que vous avez toujours de l’attention et du respect pour leur autre parent, malgré le fait que vous ne vouliez plus vivre avec. Réglez vos différents en coulisse, cela vous apprendra à planter les bases d’une bonne relation future. Et encouragez l’autre à faire de même.

Fixez un cadre dans vos nouvelles relations autour des enfants. Au début cela sera un peu brouillon et parfois conflictuel, mais acceptez l’amertume de l’autre comme un exutoire, un besoin d’évacuer ses sentiments négatifs pour passer à autre chose. C’est à vous de savoir gérer vos émotions et de recentrer le débat autour de l’intérêt des enfants.

 

5ème conseil : Sortez de chez vous !

Après une rupture, il est important de rapidement reprendre ses marques. Si vous occupez toujours l’appartement où vous avez vécu à deux, bougez les meubles de place, refaites la déco, réappropriez-vous l’espace. Mettez tout ce qui reste des affaires de votre ex dans des cartons fermés, à sa disposition.

Forcément, comme après chaque rupture amoureuse, des amis que vous aviez en commun vont prendre parti contre la personne qui a rompu. Ne vous polluez pas les pensées avec cela, faites le ménage dans vos réseaux sociaux, surtout rendez hermétique tout ce qui peut être accessible par votre ex pour vous espionner.

Sortez avec des amis, changez-vous les idées ! La vie est bien faite, bien souvent quand on vit une rupture, on retrouve tout un tas d’amis que l’on avait un mis de côté lorsqu’on était en couple. En bref, ne restez pas isolé (e), rencontrez du monde ! Reconstituer votre cercle d’amis sera un très bon moyen pour vous reconstruire.

 

6ème conseil : Apprenez de votre échec

Viendra le moment de vous remettre de nouveau en couple avec quelqu’un. Analysez au préalable les raisons de votre échec précédent si vous ne l’avez pas déjà fait et ce que vous pouvez faire évoluer en vous pour aboutir sur une relation accomplie. Votre échec était certainement lié à une relation karmique consommée, essayez de trouver cette fois-ci une âme-sœur, ou encore mieux votre flamme jumelle. Recherchez une dimension supérieure dans vos relations et vous trouverez un partenaire conforme à ce que vous vibrez.

« La plus triste des séparations n'est que le début du chemin vers la plus belle des rencontres. » Victor Hugo

 

7ème conseil : Comprenez que tout le monde a le droit de se tromper

Vous ne serez jamais une personne parfaite, comme tout le monde sur Terre ! Vous avez donc le droit à l’erreur. Il faut cependant que vous appreniez de vos erreurs afin d’évoluer et de ne pas reproduire les mêmes scénarios. Cette rupture, si vous avez bien su la gérer, sera devenue pour vous une expérience positive. Vous aurez appris quelque chose sur vous et aurez franchi une marche supplémentaire vers le bonheur. Aimez-vous et reprenez confiance en vous !

« Se tromper de chemin, nous permet parfois d'en découvrir de bien meilleurs. » Anonyme
Michaël Gisserot    |   1 Commentaires

1 Commentaires

Pamy

oct. 13, 2018 AT 8:49 PM

7 conseils très justes qui me confortent dans ma décision de quitter celui que j'ai aimé sans regret